Rechercher

10 leçons apprises en 10 ans de CliMates

CliMates est un « think-and-do tank » dirigé par de jeunes bénévoles du monde entier. Né en France en 2011, CliMates fête cette année son 10e anniversaire. En tant que nouvelle membre de l'équipe de CliMates, je pense pouvoir vous offrir une perspective nouvelle sur les activités menées par CliMates au cours de ces 10 dernières années. Le monde a énormément changé depuis 2011 et la communauté CliMates aussi ; voici 10 leçons que nous avons apprises en 10 ans.


1. La débrouillardise est le secret de la réussite !


Au début de CliMates, il y avait un vrai sentiment d'excitation, de fierté et de motivation : les Mates étaient sûr.e.s que leur association était unique et qu'elle aboutirait à de grandes choses.


Cependant, les Mates ont dû faire preuve d'ingéniosité : iels ont commencé avec leurs capacités et iels se sont surpassé.e.s avec leurs moyens. Les premières réunions se tenaient dans des appartements étudiants et les Mates se sont efforcés de trouver du temps dans leur emploi du temps chargé pour travailler à la construction de l'association.

Cette énergie entrepreneuriale continue d’exister aujourd’hui dans l'association - CliMates est un espace sûr pour les jeunes qui veulent essayer de nouvelles choses et tenter de créer un véritable changement.

L'ambition, l'inventivité et la volonté d'apporter quelque chose de nouveau ont permis à CliMates d'avoir un réel impact en peu de temps !



2. La communauté CliMates est notre plus grand atout


En tant qu'organisation gérée principalement par des bénévoles, rien n'est plus important que notre communauté et le fait de s'assurer qu'elle soit un groupe engageant, passionnant et amusant.


L'équipe de la CliMates Community and Skills (CCS) fait un travail incroyable pour accueillir les nouveaux bénévoles et offrir un large éventail d'opportunités aux Mates pour développer leurs compétences.


Le CCS organise également des occasions pour les Mates de se rencontrer et de travailler ensemble en présentiel. Nos Clim’Week-ends ainsi que nos Clim'Drinks mensuels, au cours desquels les Mates se réunissent pour boire un verre et discuter d'un certain sujet (les exemples récents incluent : les carrières professionnelles possibles, les nouvelles des Mates internationaux et des détails passionnants sur le CliMates International Summit) sont deux initiatives magnifiques qui permettent aux Mates d'échanger des idées et de s'inspirer les un.e.s des autres.


En tant que telle, la communauté CliMates est incroyablement soudée ; de nombreux anciens Mates restent en contact et les bénévoles sont avant tout des amis, ce qui signifie que notre réseau est à la fois fort et convivial. Plus que tout, nous devons maintenir l'enthousiasme et la passion de nos bénévoles au sein de CliMates afin de faire avancer l'association.



3. Les communautés internationales sont composées de communautés locales fortes


Bien que la crise climatique soit susceptible de nous affecter tous.tes, nous savons que tous les pays du monde ne la vivront pas de la même manière.

La communauté CliMates est composée de plusieurs branches internationales et bien que nous soyons tous unis par l'objectif commun d'autonomiser la génération climat, nous aurons absolument des priorités et des méthodes différentes pour y parvenir. Chacun est l'expert de sa propre communauté et de ses expériences vécues !



4. C'est bien de changer d'avis


En fait, c'est ce qui rend CliMates si résilient ! CliMates est une association en évolution permanente, avec une énergie entrepreneuriale et une volonté de changer de cap.


Ces dernières années, CliMates a modifié sa cible, sa structure de gouvernance et même la façon dont elle organise ses pôles, tout en restant fidèle à ses objectifs généraux.


Si ce ne sont certainement pas de petites choses à restructurer, ce n'est pas non plus une critique ! CliMates comprend qu'il y a peut-être de meilleures façons d'atteindre nos objectifs. C’est grâce à cette conscience de soi que l’association a pu rester pertinente et efficace !



5. Savoir gérer la distance est clé


CliMates a ouvert CliMates Mali, sa première branche internationale, en 2015, et CliMates Népal, la deuxième, en 2017.


Cette période a vu de nombreux changements pour CliMates en termes de fonctionnement et de communication. Ces changements étaient à la fois en interne, entre les branches, et en externe, en ce qui concerne le maintien d'un récit et d'une image cohérents.


Les Mates français devaient parler davantage en anglais au sein du bureau et s’adapter au télétravail. Le bureau devait aussi jongler entre plusieurs fuseaux horaires, tout en maintenant la fluidité et la proximité ressenties en présentiel.



6. Avoir des salarié.e.s, des stagiaires et des services civiques est essentiel


Rémunérer les individus pour leur travail est objectivement une bonne chose, mais souvent les salariés (et aussi les stagiaires, les apprentis et les services civiques) ont tous.tes leurs propres responsabilités, attentes et approches de CliMates. En effet, cela peut parfois contraster avec celles des bénévoles, qui peuvent travailler moins souvent mais d’une manière plus flexible.


Cependant, nous avons constaté que ces rôles aident à alléger le travail des bénévoles en termes de logistique et donc aident à maintenir leur passion et leur esprit positif.



7. €€€ change les enjeux


Depuis près d'un an, CliMates est fière de recevoir un financement du programme de développement, d'éducation et de sensibilisation de la Commission Européenne (EC DEAR).


Cela a véritablement changé la donne pour nous et nous a donné : notre premier gros budget pluriannuel, notre premier salarié en CDI à temps plein, la collaboration avec 20 associations européennes et une réelle possibilité de développer l'association et d'investir dans des projets passionnants.


Nous sommes encore en train d'établir comment nous voulons gérer notre argent, mais nous avons appris de nombreuses leçons, des habitudes ont été prises et des compétences ont été développées, notamment en matière de recrutement, de mesure d'impact et de travail sous certaines contraintes.



8. Comment gérer la presse


En ce qui concerne les associations, CliMates a une présence assez importante dans la presse. Cette médiatisation dans la presse s'est essentiellement développée à partir de 2019 suite à un changement de tactique. CliMates s'est orienté en 2019 vers une stratégie grand public et plus diversifiée. L'objectif étant de toucher des personnes non expertes sur les questions climatiques.


CliMates a dû prendre des décisions pour que la ligne médiatique de l'association respecte l'image souhaitée par ses membres.


Trouver les réponses à ces questions est un projet permanent pour toute organisation. Nous devons donc toujours être prêts à nous demander quels sont nos objectifs et comment nous pouvons les atteindre.



9. Rester concentré et laisser de l'autonomie à nos membres


Certes, nous travaillons tous pour un objectif commun, mais en tant que bénévoles individuel.les, nous avons tous.tes nos propres intérêts, valeurs et besoins. C'est pourquoi CliMates est un environnement qui encourage les Mates à mener leurs propres projets et leur permettre de s'impliquer dans plusieurs projets et tâches à la fois.


En tant que bénévoles, vous décidez du temps que vous voulez investir, de ce que vous voulez faire et du moment où vous voulez travailler. L'attitude de CliMates est vraiment positive, ce qui a été essentiel à son succès et fait d'elle une association dont il est incroyable de faire partie !



10. Le changement va dans les deux sens


Pour résumer, un grand nombre des leçons apprises au cours des dix dernières années ont été en réponse à des événements spécifiques - internes ou externes.


CliMates fait partie d'un écosystème, composé de bénévoles et partenaires, mais s’imprègne aussi de son contexte géographique et politique. C'est-à-dire qu'autant l'association tente d’insuffler un changement dans son environnement, autant elle peut être modifiée de manière significative par des événements extérieurs.


Les Marches pour le Climat en 2019, sont un exemple notable car elles ont forcé CliMates à se poser de grandes questions : à quels groupes voulons-nous être affiliés ? Quelle est notre approche des manifestations ? Comment voulons-nous gérer notre présence dans la presse ?


Il y a, bien sûr, beaucoup d'autres événements qui ont changé la direction prise par CliMates, mais la principale leçon à retenir est que si certaines circonstances échappent à notre contrôle, elles peuvent nous aider à être plus efficaces et efficients dans notre travail.


Et voilà - 10 leçons que nous avons apprises au cours de nos 10 années d'existence. Un grand merci à Alice Guerin et Martial Breton pour avoir éclairé l'histoire passionnante de CliMates et à toustes les Mates actuel.le.s qui ont contribué à cet article !



Bonjour ! Je m'appelle Eleanor et je suis en service civique chez CliMates depuis avril 2021. Je travaille principalement sur les projets des 10 ans de l'association. J’habite à Paris mais je viens du Royaume-Uni.

152 vues0 commentaire